Non à l'indifférence

Non à l'indifférence

agrandir l'image
Murielle SZAC
Jessie MAGANA
Elsa SOLAL
Gérard DHOTEL
NIMROD
Maria POBLETE
Murielle SZAC (Directeur de collection)
Non à l'indifférence
Dès 12 ans


Après la parution en 2012 de Non à l’individualisme, six auteurs de la collection renouvellent l’expérience et se réunissent le temps d’une résidence quimpéroise. Ces écrivains font résonner leur voix pour réveiller la solidarité et clamer un “non” collectif au fléau de l’indifférence. À cette occasion, chacun propose une nouvelle sur ce thème :


J’ai tué quelqu’un : Un cheminot est confronté au pire : une jeune femme s’est jetée sur les rails de son train, sous le regard agacé des passagers. Seul, il cherche à réagir, évoquer sa mémoire, rappeler sa souffrance.

 

La Gourde : Chloé subit sans rien dire les remarques désobligeantes de son professeur de français. Elle s’enlise peu à peu, perd confiance, invisible aux yeux des autres. Sauf pour Thomas.

 

Ô douce nuit : Soirée de décorations de Noël pour cette maman qui élève seule son enfant. Mais soudain, un cri, des coups, puis plus rien. Faut-il venir à l’aide de cette voisine qui se fait battre par son mari ? Ou bien les ignorer au nom du fameux “respect de la vie privée” ?

 

Juste disparaître : Jonas est nouveau au lycée Condorcet. Malade, il est l’objet de toutes les attentions, de tous les regards. Son indifférence envers les gens qui l’entourent meurtrit profondément le narrateur, qui l’observe jalousement dans l’ombre.

 

Variations sur le là : Tous les matins, tous les soirs, il est là. L’homme du métro à la jambe bandée, mal en point. Les gens passent devant lui avec désinvolture : il fait partie du décor. Un jour pourtant, il ne bouge plus. Lorsque la narratrice tente d’appeler les secours, personne ne veut rien faire. Pourtant, il était quelqu’un avant d’être avalé par la rue.

 

Fille d’Atacama : Bernardita est douée, sage et intelligente. Elle est la fierté de sa mère qui ne cache pas son mépris pour les manifestantes qui tentent de retrouver leur bébé volé pendant la dictature au Chili. Son détachement cache un lourd secret…


Née en 1964 à Lyon, Murielle Szac est journaliste et écrivain. Après avoir été journaliste politique à l’hebdomadaire L’Evénement du jeudi, elle a été rédactrice en chef du mensuel de l’emploi Rebondir, puis rédactrice en chef pendant huit ans de trois mensuels de la petite enfance chez Bayard : Popi, Tralalire et Les Belles Histoires. Elle est actuellement rédactrice en chef déléguée auprès du monde enseignant du groupe Bayard. Elle a aussi été réalisatrice de documentaires télé. Elle a publié une douzaine de livres, dont Le feuilleton d’Hermès, la mythologie grecque en 100 épisodes. Ses romans ont toujours une trame sociale ou politique car Murielle mêle étroitement engagement et écriture.

 

Elle a créé en 2008 aux éditions Actes Sud Junior la collection "Ceux qui ont dit non" qu'elle dirige, ainsi que les collections "Poés'idéal" en 2014 et "Sur le fil" en 2015 aux éditions Bruno Doucey.



La force de son humanité, de son incroyable générosité, son talent, ses convictions, son engagement pour une presse de valeur, pour un monde plus juste, et tout ce qui faisait de lui non seulement un grand journaliste et un grand auteur mais plus que tout une belle personne, resteront à jamais parmi nous.
Murielle Szac, directrice de la collection "Ceux qui ont dit non".



Né en 1955 en Champagne, Gérard Dhôtel a été jusqu’en 2009 rédacteur en chef du Monde des ados.
Journaliste, homme de convictions, il avait écrit ou coécrit pour Actes Sud Junior plusieurs des titres de la collection "Ceux qui ont dit non" : Louise Michel : NON à l'exploitation ; Victor Schoelcher : NON à l'esclavage ; Non à l'individualisme et  Non à l'indifférence), et des documentaires : La Révolution à petits pas, Israël-Palestine : une terre pour deux (récompensé par la "Pépite du documentaire" au Salon de Montreuil en 2013) et Algérie 1954-1962, la sale guerre. Il était également l'auteur de Droits de l’enfant, droit devant ! en partenariat avec l’Unicef.
Il nous a quittés le 27 mars 2015.



Née en 1964 au Chili, Maria Poblete est journaliste. Elle est arrivée en France à l’âge de neuf ans, peu après le coup d’Etat du Général Pinochet, et en garde une incandescente révolte intérieure. Après de nombreuses collaborations à des radios nationales françaises (France Info, Radio France Internationale, Europe n° 1) pour lesquelles elle a couvert l’actualité latino-américaine, elle s’est spécialisée dans les sujets de société. Elle travaille pour des magazines grand public (Biba, Marianne, Psychologie magazine) ainsi que pour des publications spécialisées dans l’enfance et la famille (du groupe Bayard Presse). Elle sait mieux que personne écouter et restituer la parole des gens qu’elle rencontre.



JESSIE MAGANA est éditrice indépendante et directrice de collection, elle travaille sur des ouvrages historiques et de sciences humaines à destination des adultes et adolescents. Elle écrit aussi des livres pour la jeunesse, notamment chez Actes Sud junior Riposte ! Comment répondre à la bêtise ordinaire et Atlas - comment va le monde ?, ou encore Gisèle Halimi : “Non au viol” et Général de Bollardière : “Non à la torture !” dans la collection “Ceux qui ont dit non”. Elle vit à Rennes.



Elsa Solal dirige des ateliers d’écriture et enseigne à l’université de la Sorbonne Nouvelle, Paris-III. Elle est également auteur de scénarios pour la télévision ainsi que de récits et de pièces pour jeune public. Dans la collection “Ceux qui ont dit non”, on lui deux ouvrages : Léonard Peltier : “non au massacre du peuple indien” et Angela Davis, non à l'oppression ainsi que deux nouvelles dans les ouvrages collectifs Non à l’individualisme (2011) et Non à l’indifférence (2013). Elle vit à Paris.



Né en 1959 au Tchad, Nimrod est poète, romancier, essayiste et animateur de revue (dont la dernière, Agotem, qu'il codirige avec François Boddaert, Gaston-Paul Effa aux éditions Obsidiane). Il est philosophe de formation. Le poète Léopold Sédar Senghor est l'un des écrivains négro-africains dont il se sent le plus proche. Nimrod a reçu le prix de la Vocation, le prix Louis Labé et la Bourse Thyde Monniere et de la Société des Gens de Lettres. Il a enseigné en qualité de professeur visiteur à l'université du Michigan (Ann Arbor) à l'automne 2006.
Aux éditions Actes Sud, il est l'auteur de quatre romans, Les Jambes d'Alice (2001 et Babel 2008), Le Départ (2005), Le Bal des Princes (2008), et L'Or des rivières (2010), ainsi qu'un recueil d'essais La Nouvelle Chose française (2008).
Aux éditions Actes Sud Junior, Aimé Césaire : "Non à l'humiliation" est le troisième titre de Nimrod dans la collection "Ceux qui ont dit non", après Rosa Parks : "Non à la discrimination raciale", et une nouvelle dans le recueil Non à l'individualisme.



titretitretitretitretitretitretitretitretitretitretitretitretitretitretitretitretitretitretitretitretitretitretitretitretitretitretitretitretitretitretitretitretitretitretitre