Victor Jara : "Non à la dictature"

Victor Jara :

agrandir l'image
Bruno DOUCEY
Victor Jara : "Non à la dictature"
Dès 12 ans
Adolescent


Le 11 septembre 1973, à Santiago du Chili, Augusto Pinochet prend le pouvoir et installe une dictature à la place du gouvernement démocratique du président Allende. Ce jour-là, Victor Jara, un jeune auteur-compositeur proche des socialistes, est arrêté et emprisonné avec des centaines d'autres personnes dans le stade de Santiago. Il y sera exécuté, non sans avoir eu les mains écrasées par un militaire. Mais son chant de protestation continuera à résonner longtemps dans le stade... La dictature a plusieurs visages : celui de Pinochet, qui finit par mourir à un âge avancé sans avoir répondu de ses crimes. Ou bien celui de la junte militaire birmane, qui séquestre le prix Nobel de la Paix Aung San Suu Kyi et élimine tous ses opposants. Ou tant d'autres encore à travers le monde.


Né en 1961 dans le Jura, Bruno Doucey est poète, romancier, essayiste et éditeur (il a dirigé les éditions Seghers pendant sept ans). Son recueil Poèmes au secret a été couronné par la bourse Poncetton de la Société des Gens de Lettres en 2008. Il a notamment été le maître d'œuvre d'un ouvrage à caractère encyclopédique paru dans la collection Bouquins : Le livre des Déserts. Longtemps enseignant de littérature, son œuvre compte aussi de nombreuses analyses critiques, des ouvrages pédagogiques et des anthologies. Il a publié un recueil de nouvelles La Cité de sable, où l'on retrouve son goût pour le désert, son lyrisme et sa révolte face à l'âpreté du monde. Vient de paraître un petit livre pour les enfants sur Théodore Monod aux éditions A dos d'âne.

 



titretitretitre