La sublime communauté - T1 Les Affamés

La sublime communauté - T1 Les Affamés

agrandir l'image
Emmanuelle HAN
La sublime communauté - T1 Les Affamés
Adolescent
Dès 14 ans




 

C'est la fin de notre ère. 

Aux quatre coins d'une planète surpeuplée et en pleine dévastation, six mystérieuses Portes apparaissent, ouvrant des brèches vers des mondes inconnus. En quête d'une terre promise, fuyant la misère et la mort, des flux d'hommes, de femmes et d'enfants désespérés, les « Affamés », se pressent aveuglément vers ces Six Mondes, ignorant tout à leur sujet.

Quels secrets renferment ces Portes ?

Quel mal ronge les Affamés ?

Quelle est la nature des Six Mondes ?

En ces temps de détresse où la violence et le chacun pour-soi font rage, seuls trois enfants pourront le découvrir. Ashoka, Ekian et Tupà ne se connaissent pas, vivent à des milliers de kilomètres de distance. Pourtant, leurs destins sont liés.

De leur union dépendra le sort de la Sublime Communauté.


 

Blog "La sublime communauté" :

 


Emmanuelle Han est née en 1972, à Paris. Grande voyageuse, ayant soif de découvrir le monde et les histoires qu’il a à transmettre, elle se tourne, après des études de Lettres, vers le documentaire. Elle réalise son premier film en 2002, au Niger, puis participe, pendant 20 ans, à de nombreux tournages aux quatre coins de la planète, en tant qu’auteur et réalisatrice. Avec la série documentaire « Sans crier Gare », elle embarque aussi, pendant 4 ans, à bord de l’aventure des « Nouveaux Explorateurs », pour Canal+.
 
Entre deux tournages, l’écriture revient toujours, comme un appel du large autant qu’un retour aux origines. La simplicité de l’écriture lui permet de dire ce que l’image n’a pas pu montrer et de témoigner, plus librement, des merveilles, fragiles et puissantes, que notre monde détient, souvent avec pudeur et secret.
 
En 2014, elle publie un premier ouvrage Flying Blues, un recueil de textes et d’images issus de ses voyages, une errance poétique et singulière à travers le monde et la globalité. 
 
Fascinée depuis l’enfance par les histoires et leur pouvoir, Emmanuelle Han bascule, avec La Sublime Communauté, son premier roman, dans la fiction. Mais la réalité demeure sa principale source d’inspiration et il s’agit bien, toujours, de la révéler, grâce au bain de l’imaginaire, avec encore plus de netteté. Rendre au réel la magie qui lui appartient, par le biais de l’imagination, une restitution essentielle selon l’auteur, dans un monde de plus en plus global et dématérialisé, propice à l’égarement et à la confusion.