Les naissances du monde - Mythologies chinoise, indienne, égyptienne, romaine, et les héros grecs

Les naissances du monde - Mythologies chinoise, indienne, égyptienne, romaine, et les héros grecs

agrandir l'image
Claude HELFT
Jean-Charles BLANC
Florence NOIVILLE
Anne-Lise BOUTIN (Illustrateur)
Les naissances du monde - Mythologies chinoise, indienne, égyptienne, romaine, et les héros grecs
Dès 9 ans


Face à l’étourdissante modernité de la CHINE aujourd’hui, on a du mal à croire qu’elle accorde encore une place importante à sa mythologie.
Pourtant, les récits fondateurs de cette civilisation infusent encore le quotidien des hommes et lui donnent du sens : la symbolique du ying et du yang, ou bien encore celle du dragon en sont des exemples.


Des milliers de dieux peuplent le panthéon HINDOU. Ces divinités naissent et se transforment au fil de l’histoire des hommes et selon leurs besoins.
Une mythologie très vivante dans le quotidien des Indiens où chacun doit trouver sa divinité intime qui l’aidera à conduire sa destinée, son karma…


Les pierres gravées, les peintures, les papyrus, les récits des voyageurs grecs nous ont transmis les histoires de l’ÉGYPTE antique. Cela a donné des milliers
de noms, des temples, et des histoires à n’en plus finir. Voici les premières. Elles parlent de l’amour d’Isis et Osiris, à l’origine du monde, des momies et de la vie après la mort, des pharaons…


Découvrir la mythologie ROMAINE, c’est apprendre à connaître ces dieux qui inspirent les héros et les simples mortels et écrivent la destinée de Rome et de ses habitants. De la fondation de Rome par Romulus et Remus jusqu’au déclin de l’Empire, les dieux sont partout présents chez les Romains et la vie terrestre est placée sous le signe d’une multitude de divinités.


Les héros GRECS n’ont cessé d’inspirer l’art, la littérature ou la psychanalyse. Comment Jason a-t-il conquis la Toison d’or ? Pourquoi Narcisse a-t-il été changé en fleur ? Des êtres surhumains dont les exploits continuent, aujourd’hui encore, de nous fasciner.


Claude Helft écrit comme on répond aux questions des enfants, clairement, vraiment, joyeusement. Les mots ne lui font pas peur (elle a fait des dictionnaires), ni les dialogues (elle aime le théâtre et la radio), ni les images (les illustrateurs et les graphistes sont ses amis). Elle est flattée qu’on lui dise que ce qu’elle écrit est d’une grande poésie tout en se sentant dans la réalité de son temps, à l’écoute des gens, du monde, et à la recherche de formes nouvelles.



Alors qu’il étudie le chinois classique et la calligraphie, Jean-Charles Blanc découvre l’Afghanistan au cours d’un premier voyage vers l’Inde par la route. Pendant quinze ans, les séjours dans ce pays se succèdent. Photos et écrits deviendront des articles et des livres. Viennent les terribles années de guerre, il alors devient artiste, voyage vers l’ouest – Amérique, Océanie – et expose autour du monde.


Diplômée d'HEC et de Sciences Po, Florence Noiville a abandonné les comptes d'exploitation et la finance pour se consacrer à l'écriture. Journaliste (elle est actuellement rédactrice en chef adjointe du Monde des livres), elle est l'auteur d'une douzaine d'ouvrages pour la jeunesse parmi lesquels La Mythologie grecque, Les Héros grecs, Histoires insolites des saints, Petites histoires de derrière les fourneaux... (Actes Sud Junior), Bébé Jules qui ne voulait pas naître (Gallimard) ou, sous le nom de Florence Hirsch, Je cherche les clés du paradis (L'École des Loisirs, ouvrage sélectionné par l'Éducation nationale).
Pour les adultes, elle est l'auteur d'une biographie du prix Nobel Isaac Bashevis Singer (Stock, prix du Récit biographique), d'un premier roman, La Donation (Stock) et d'un court texte, mi essai mi récit, sur le capitalisme et ses dérives, intitulé J'ai fait HEC et je m'en excuse (Stock).


http://noiville.com/


titretitretitretitretitretitretitretitretitretitretitretitretitretitretitretitretitretitretitretitretitre

Née en 1977, ANNE-LISE BOUTIN vit et travaille à Paris depuis 1995. Diplômée de l'ESAA Duperré en arts et impression textile et de l'ENSAD de Paris où elle a développé un travail sur la mise en image de « faits divers », elle travaille aujourd'hui beaucoup pour la presse (Libération, Le Monde, The Guardian, Psychologie Magazine, Philosophie Magazine, etc.). Ses illustrations au pastel à l'huile et en papiers découpés s'inspirent des cavaleras mexicaines, du merveilleux et de l'étrange. 

Chez Actes Sud Junior, elle a illustré Le Dico des signes et symboles religieux (2006),  Les Naissances du monde et le tome 3 de La grande épopée des chevaliers de la Table ronde.



titretitretitretitretitre