La piscine était vide

La piscine était vide

agrandir l'image
Gilles ABIER
Anne-Marie ADDA (Illustrateur)
La piscine était vide
Épuisé
Dès 15 ans
Adolescent


« J'ai envie de crier, de crier et de pleurer. De pleurer de joie. Mais je ne peux pas. Entre mes larmes, je vais sourire. Et sa mère est là qui me regarde. Ses yeux ne m'ont pas quittée de tout le procès (...)
J'ai seize ans et j'étais accusée d'avoir tué Alex. Son fils. Mon mec. »


Le bonheur et la honte après l'annonce de l'acquittement. Mais pour Célia, c'est de sa vie qu'il s'agit. Une vie sans Alex, et pourtant une vie à vivre.

 



2010 : Prix littéraire des MFR (Maisons Familiales Rurales de Maine et Loire)
2010 : Prix Littéraire de la Citoyenneté

GILLES ABIER est né en 1970 à Paris. Son premier roman, Fausses compagnies, est publié chez Actes Sud en 2000. Depuis, il écrit aussi pour la jeunesse et toute son oeuvre est publiée chez Actes Sud Junior : Amour mortel, J’me sens pas belle, Noël au placard, Un départ en fanfare,  Calicia, 7 ans, magicienne, La chasse à l'amoureux , Le nouveau roi de France, Comment je me suis débarrassé de ma mère et Stéréotypes.

Il traduit également les romans de Stacey Matson (Ma vie de (grand et parfait) génie incompris et Scènes de ma vie d’artiste (génial !) incompris), toujours chez Actes Sud junior. Il vit dans la région bordelaise.



http://www.gilles-abier.fr


titretitretitretitretitretitretitretitretitretitretitretitretitretitretitretitretitretitre