La reine maigre

La reine maigre

agrandir l'image
Jean-Claude GRUMBERG
Camille JOURDY (Illustrateur)
La reine maigre
Dès 7 ans
Théâtre


Au royaume de Trop, le roi gros et la reine maigre désespèrent. Leur union leur a donné six filles, toutes plus laides les unes que les autres et impossibles à marier. Sans descendant digne de ce nom, et mâle de préférence, il se pourrait bien que le royaume de Trop s’achève. En dernier recours, ils convoquent alors les cieux qui, sous la forme d’une voix mystérieuse, exaucent leur souhait d’avoir enfin un prince à leur image. Naissent alors Barnabé et Barnaba, les jumeaux disparates, l’un grand maigre aigri, et l’autre petit gros glouton. Mais ce cadeau de la providence n’apporte qu’un bonheur de courte durée, puisqu’une lutte sanglante au sein du couple royal s’engage, appuyée par leurs seconds assoiffés de pouvoir, le chambellan et le prélat, afin de savoir lequel des deux jumeaux disparates succèdera au trône.


Né en 1939 à Paris, où il vit et travaille, JEAN-CLAUDE GRUMBERG est auteur de théâtre, écrivain et scénariste de cinéma, notamment pour Costa-Gavras : Amen (2003, pour lequel il a reçu le César du meilleur scénario), Le Couperet (2005) et Eden à l'Ouest (2009).

 

Il a exercé différents métiers, dont celui de tailleur, avant de devenir comédien dans la compagnie Jacques Fabbri. Il est l'auteur de plus d'une trentaine de pièces de théâtre, publiées chez Actes Sud-Papiers. En 2013 paraît Pour en finir avec la question juive, en 2014 45 ça va. Il écrit également des pièces pour la jeunesse, publiées dans la collection "Heyoka Jeunesse".

 

Jean-Claude Grumberg a reçu le Grand Prix de l'Académie française pour Zone libre (1991), le Grand prix de la SACD pour l'ensemble de son œuvre en 1999, un Molière de l'auteur francophone vivant en 2009 et le Prix du syndicat de la critique pour Vers toi terre promise.

 

Il est l’un des auteurs dramatiques français contemporains les plus étudiés à l’école.

 

© Frédéric Nauczyciel



titretitretitretitretitretitretitretitretitretitre

CAMILLE JOURDY a grandi dans le Jura à Dole. Elle a fait ses études aux beaux-arts d’Épinal puis à l’école des arts décoratifs de Strasbourg. Elle est auteure aux éditions Actes Sud BD de Juliette, Les fantômes reviennent au printemps, et Rosalie Blum – prix RTL 2009 et prix révélation Angoulême 2010, qui a été adaptée au cinéma par Julien Rappeneau en 2016.

En 2019, elle publie Les vermeilles, sa première BD pour la jeunesse.



titre