Vincent MONDIOT
Vincent MONDIOT

Adolescent, VINCENT MONDIOT se passionne pour le punk-rock, le fanzinat et l’écriture. En 2005, il est lauréat du prix du Jeune Écrivain français, grâce à une nouvelle publiée par le Mercure de France. En 2013, il publie Tifenn : 1 – Punk : 0 aux éditions Sarbacane. C’est en 2017 qu’il entre au catalogue d’Actes Sud junior avec Nightwork (mention du prix Vendredi 2018) suivi de Rattrapage dans la collection “D’une seule voix”, en 2019 puis Les derniers des branleurs, en 2020.

Il est également l’auteur des Mondes-miroirs, une saga fantasy aux éditions Mnémos.

Vincent Mondiot vit en région parisienne.

 

 



https://
https://
Les derniers des branleurs
Vincent MONDIOT
Les derniers des branleurs

Gaspard, Minh Tuan et Chloé sont les trois losers du lycée. Le trio inséparable sèche les cours, passe son temps à glander entre fumettes, gueules de bois et infinies discussions sans queue ni tête sur la sexualité des schtroumpfs. Pour les trois élèves de terminale, le bac est un horizon lointain et sans intérêt. Mais le jour où leur prof principale, à bout de patience et d’arguments, les traite de « branleurs », les voilà estomaqués. Une pointe d’orgueil les pousse finalement à vouloir décrocher ce diplôme. Ce qui n’est pas gagné. C'est là qu'intervient Tina, jeune migrante surdouée récemment arrivée dans leur lycée. Se met alors en place un stratagème de triche probablement bien trop compliqué pour les trois ratés autoproclamés... Avec un esprit punk et BD, des airs à la Riad Sattouf, l'héritage de Salinger, un roman drôle et provocant, bourré de références à la culture populaire.

Rattrapage
Vincent MONDIOT
Rattrapage

Un simple échange de regards, le jour des rattrapages du bac, et tout lui revient en pleine figure. Elle, c'est la jolie fille populaire, comme il en existe dans tous les lycées. Cette année, elle faisait partie des forts, des puissants, de la meute, et n'hésitait pas avec son groupe à se moquer de tous les moches, les geeks, les nuls en cours. Ils avaient même créé un groupe Facebook, l’Association des Cassos Anonymes, pour pouvoir partager leurs vannes et leur mépris, à grands renforts de photos et de vidéos. Lui était l’un de ces « cassos », leur cible favorite avec qui ils sont allés si loin qu’il a fini par craquer... Les mois ont passé. Le voilà assis, comme elle, à attendre dans le hall. Lui dont elle craint maintenant le regard, rongée par les remords. Un monologue puissant contre

 
Nightwork
Vincent MONDIOT
Nightwork

Patrick, 14 ans, fan de dessins et de jeux vidéo, vit dans une cité avec son grand frère Abdel et leur mère. Le premier fait des allers-retours en prison tandis que la seconde est coincée entre une vie qui ne la satisfait pas et un alcoolisme rampant. Le terne quotidien de l'ado va prendre un tour carrément macabre et inattendu. La chronique sociale se fait narration tendue. Pour sortir de ce cauchemar éveillé, Patrick peut compter sur l'attachement indéfectible d'Abdel, leur culot et leur sens commun de la débrouille. L'auteur instille dans son récit du suspense et une bonne dose d'humour noir, avec même un certain espoir, malgré les situations que ses personnages traversent.